Articles

Bordeaux dans la vague

Bordeaux dans la vague

Jusqu’au 5 janvier 2020, La déferlante surf immerge le Musée d’Aquitaine et la ville de Bordeaux dans un océan d’objets, de planches, de photos, de tableaux, révélant puissamment le surf dans sa dimension sociétale, historique, créative, poétique… Inédit et unique. Un message de couleurs qui vivifie la teneur de notre époque grâce à une scénographie pleine d’exotisme. A ne pas manquer, ça vaut le détour. Petite présentation pour vous attirer. De grandes expositions sur le surf, il n’y en a pas eu tant que cela. Citons cependant en France Sur la vague à la Corderie Royale à Rochefort en 2005, La dernière vague à La belle de mai, à Marseille, en 2013. Egalement 50 ans, puis 60 ans de surf à Biarritz en 2007 et 2017. Aussi lorsque huit cent mètres carrés d’exposition temporaire sont consacrés au surf dans le musée le plus emblématique de Bordeaux, lui-même attaché à l’histoire et

Lire la suite

Surfer’s Journal 134 en kiosques

Surfer's Journal 134 en kiosques

Avec en couverture une photo aérienne de Dion Agus en pleine action, prise par le photographe Nick Green, ce numéro 134 de Surfer’s Journal vous propose : – Un entretien avec Tom Curren et sur les planches qu’il s’invente et surfe ! – Une rétrospective des aventures épiques et audacieuses du trio breton, Lost in the swell, à l’occasion des dix ans de leur première expédition en mode tribal sur une île en Indonésie. – Voyage en Afrique de l’ouest, au rythme de la musique qui baigne les habitants d’un petit village de pêcheurs dont le rivage détient une droite de rêve. – Drew Kampion, plume légendaire du surf, évoque l’ambiance du North Shore, Hawaii, des 60’s tout en dressant le parcours d’un témoin de l’époque, le photographe David Darling. Photos commentées de celui-ci. – Portrait de Paul Naudé, surfeur sud-africain, finaliste du Pipe Masters dans les 70’s et acteur notoire

Lire la suite

Les surfeuses plongent dans l’aquarium

Les surfeuses plongent dans l'aquarium

Passage au Brest Surf Film Festival 2018. Au programme une sélection internationale et locale éclectique et raffinée, avec des surfeuses engagées, des interrogations existentielles, beaucoup de réalisatrices et des séances affichant complets, les quatre soirs de suite.    Tout au bout du continent européen, à la pointe du Finistère, le complexe d’Océanopolis trône. Ce vaste bâtiment blanc, semblable à une soucoupe volante posée devant l’océan Atlantique, est avant tout un immense aquarium, où touristes et locaux viennent admirer requins et pieuvres, étoiles de mer et poissons tropicaux. Et entre les raies d’eau douce perlées et les poissons-clowns, les enfants surexcités et les badauds nonchalants, les parcours fléchés et les panneaux explicatifs colorés, le visiteur peut aussi profiter d’un cinéma. C’est précisément là où, du 8 au 11 mai 2019, plus de mille surfeurs cinéphiles se sont retrouvés pour la troisième édition du Brest Surf Film Festival, créé en 2017 par

Lire la suite

Surfer’s Journal 133 en kiosques

Surfer's Journal 133 en kiosques

Pour ce numéro d’été, retrouvez au sommaire La vague de Stoner au Mexique, un long point de droite qui fit les premiers surtrips des 60’s, ici remise en mémoire avec les photos du légendaire photographe Ron Stoner et un texte de Scott Hulet (le rédac’ chef) retraçant l’épopée de ce spot, réactualisé avec l’effervescence autour du longboard old style. A Brest, a eu lieu la troisième édition du Brest surf film festival et l’occasion de découvrir une énergie féminine qui revitalise la culture surf. La photo est art de l’instant. Exceptionnel, Surfer’s journal publie les photos de Dennis Stock, photographe notoire de l’agence Magnum, tiré de son reportage en Californie en 1968. Côté BD, rencontre avec Roy Gonzalez, intrépide dessinateur corrosif et délirant qui fit la contre-culture des 80’s avec son fanzine Surf Crazed. Egalement la rencontre du capitaine Daly, connu comme le découvreur des Mentawai et qui a jeté son dévolu sur les Iles Marshall.

Lire la suite

L’artiste Tristan Barroso

L'artiste Tristan Barroso

  Quand on remonte l’avenue Mugabure menant au centre du village de Guéthary, on ne peut pas le louper: Le cri silencieux de l’extinction. Sur plus de deux mètres de haut, la tête d’un mandrill perd ses yeux et se décompose, à l’image de cette espèce de singe, au visage coloré, vivant dans les forêts des plaines du Gabon et du Cameroun, mais que le braconnage et la déforestation a rendu de plus en plus vulnérable. Invité à exposer à la Maison Marienia, Tristan Barroso a mis deux jours à peindre cette fresque sur bois, recto-verso, que les gens du village ont vite apprivoisée. Après tout, à Guéthary les indigènes sont peut-être aussi une espèce en extinction, gentrification du patelin faisant, et un peu de couleurs pour crier à la rescousse, ça pète et ça fait du bien ! Tristan Barroso est un artiste engagé. Les œuvres qu’il présente en ce

Lire la suite

Itv Hugo Verlomme

Itv Hugo Verlomme

Ni pompier, ni astronaute, le petit Hugo Verlomme savait très bien quoi répondre à son instituteur lorsque celui-ci lui demanda ce qu’il rêvait de faire, plus tard. «Écrire des livres et aller aux îles Marquises.» Hugo Verlomme fait partie de ces rares auteurs français à avoir consacré son œuvre à l’océan. Du journal de bord teinté de fiction avec Détour en 1976, à Cowabunga Surf Saga la même année, en passant par l’épopée sous-marine de Mermere et le roman d’anticipation apocalyptique L’Eau est là, Verlomme brasse les genres comme les vagues, bodysurfeur convaincu, toujours à l’eau à 67 ans, «un maillot suffit !». Écolo avant l’heure, il est cofondateur de Réseau-Cétacés dès 1989, et continue son action pédagogique auprès des plus jeunes en milieu scolaire. Depuis Capbreton, où il vit à trois cents mètres des plages, il met la tête sous l’eau de qui veut bien l’écouter lors des Journées du

Lire la suite

Sea, surf&sex(isme)

Sea, surf&sex(isme)

Le sujet est délicat et sans doute un peu casse gueule, surtout quand la plume ici est masculine et qu’on peut déjà la soupçonner de vouloir se dédouaner. Pour autant, on tente.  Le surf a fait bonne figure de s’acoquiner avec le sexe et de se pavaner à bon compte de son émancipation des mœurs, en paraffinant par exemple ses planches depuis plus de quarante-cinq ans avec un anti-glissant dénommé Sex Wax, même si ce n’est pas le seul sur le marché. Quel autre sport peut dire que l’intitulé de son produit de base commence par Sex ? Et le surf de se vanter d’être fun, léger, sans complexe avec dans sa sauce le mot plaisir à tout bout de champ, et donc orgueilleux de pimenter de sexe son image, le fameux sea,surf&sex, longtemps dans toutes les bouches, à tout le moins dans tous les esprits. Mais qui passent majoritairement l’onguent

Lire la suite

Surfer’s Journal 132 en kiosques

Surfer's Journal 132 en kiosques

En kiosque, on ne le loupe pas ! Le Surfer’s Journal 132, juin-juillet, vous emmène à la rencontre de personnages hauts en couleurs… Sommaire Rencontre avec un Doudingue, l’Australien Justen Allport, pompier de métier, mais chasseur de slabs et d’extrême par passion.  Derrière la prise de risque beaucoup d’humanité. Walter Coker, journaliste, surfeur floridien à l’éthique roots, ouvre sa maison et son parcours, de quoi rentrer dans une belle histoire. Irrévérencieux mais sans prétention et plein d’empathie, l’artiste australien Paul McNeil donne de la fraîcheur à la culture surf. En Australie, Angourie est un lieu de surf mythique et préservé. Rencontre avec les locaux d’un territoire confronté aux enjeux d’un monde qui, à ses portes, s’accélère. Le photographe Rob Gilley ouvre ses tiroirs et sort quelques clichés inédits pleins de noblesse malgré la poussière du temps. Foil, le Français Ludovic Dulou ouvre la voie du downwind aux Canaries, sans assistance, ou

Lire la suite

Evasion Féministe

Evasion Féministe

Championne du monde de snowboard freeride en 2011, surfeuse invétérée, Anne-Flore Marxer est partie, elle aussi, faire son trip en Islande, avec son amie Aline Block. Mais pas parce que la destination de cette île est à la mode dans les magazines de surf (Surfer’s Journal inclus). Surtout parce la nation Islandaise est à l’avant-garde, dans son histoire, du combat féministe. Et histoire de secouer le monde la glisse de son sexisme ambiant, la Franco-Suisse en a sorti un film, A Land Shaped by Women, aussi instructif sur ce pays à la parité historique que planant, les deux filles œuvrant divinement avec leurs planches, dans des paysages aussi extrêmes que sublimes.   Deux blondes entrent dans un bar. Ainsi pourrait commencer une mauvaise blague, un peu misogyne. C’est tout l’inverse. Le bar, un café parisien en face de la Gare du Nord, est, le temps de quelques heures, le théâtre

Lire la suite

The Fantastic Plastic Machine

The Fantastic Plastic Machine

Il y a cinquante ans sortait sur les écrans de cinéma californiens, The Fantastic Plastic Machine, film de surf réalisé par Eric et Lowell Blum et produit par la Twenty Century Fox. Un documentaire surf à la Endless Summer, mais sans la gageure de l’inédit du film de 1964, ni celle d’avoir un vrai surfeur hard-core comme Bruce Brown aux commandes et en voix off. Là, pour narrer l’histoire de surfeurs en quête de vagues, celle de l’acteur Jay North, star d’une sérié télé des 60’s, Dennis The Menace. Pour autant le scénario du film n’est pas une histoire à l’eau de rose hollywoodienne. En 1966, lors des championnats monde ayant eu lieu en Californie, l’Australien Nat Young remportait le titre avec une style de surf révolutionnaire, exécutant plein de virages avec une planche plus manœuvrable, là où son adversaire hawaiien (passé en Californie) David Nuuhiwa filait magistralement tout droit sur

Lire la suite
Page 1 sur 111234510Dernière page »

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.