Articles

Surfer’s Journal 132 en kiosques

Surfer's Journal 132 en kiosques

En kiosque, on ne le loupe pas ! Le Surfer’s Journal 132, juin-juillet, vous emmène à la rencontre de personnages hauts en couleurs… Sommaire Rencontre avec un Doudingue, l’Australien Justen Allport, pompier de métier, mais chasseur de slabs et d’extrême par passion.  Derrière la prise de risque beaucoup d’humanité. Walter Coker, journaliste, surfeur floridien à l’éthique roots, ouvre sa maison et son parcours, de quoi rentrer dans une belle histoire. Irrévérencieux mais sans prétention et plein d’empathie, l’artiste australien Paul McNeil donne de la fraîcheur à la culture surf. En Australie, Angourie est un lieu de surf mythique et préservé. Rencontre avec les locaux d’un territoire confronté aux enjeux d’un monde qui, à ses portes, s’accélère. Le photographe Rob Gilley ouvre ses tiroirs et sort quelques clichés inédits pleins de noblesse malgré la poussière du temps. Foil, le Français Ludovic Dulou ouvre la voie du downwind aux Canaries, sans assistance, ou

Lire la suite

Evasion Féministe

Evasion Féministe

Championne du monde de snowboard freeride en 2011, surfeuse invétérée, Anne-Flore Marxer est partie, elle aussi, faire son trip en Islande, avec son amie Aline Block. Mais pas parce que la destination de cette île est à la mode dans les magazines de surf (Surfer’s Journal inclus). Surtout parce la nation Islandaise est à l’avant-garde, dans son histoire, du combat féministe. Et histoire de secouer le monde la glisse de son sexisme ambiant, la Franco-Suisse en a sorti un film, A Land Shaped by Women, aussi instructif sur ce pays à la parité historique que planant, les deux filles œuvrant divinement avec leurs planches, dans des paysages aussi extrêmes que sublimes.   Deux blondes entrent dans un bar. Ainsi pourrait commencer une mauvaise blague, un peu misogyne. C’est tout l’inverse. Le bar, un café parisien en face de la Gare du Nord, est, le temps de quelques heures, le théâtre

Lire la suite

The Fantastic Plastic Machine

The Fantastic Plastic Machine

Il y a cinquante ans sortait sur les écrans de cinéma californiens, The Fantastic Plastic Machine, film de surf réalisé par Eric et Lowell Blum et produit par la Twenty Century Fox. Un documentaire surf à la Endless Summer, mais sans la gageure de l’inédit du film de 1964, ni celle d’avoir un vrai surfeur hard-core comme Bruce Brown aux commandes et en voix off. Là, pour narrer l’histoire de surfeurs en quête de vagues, celle de l’acteur Jay North, star d’une sérié télé des 60’s, Dennis The Menace. Pour autant le scénario du film n’est pas une histoire à l’eau de rose hollywoodienne. En 1966, lors des championnats monde ayant eu lieu en Californie, l’Australien Nat Young remportait le titre avec une style de surf révolutionnaire, exécutant plein de virages avec une planche plus manœuvrable, là où son adversaire hawaiien (passé en Californie) David Nuuhiwa filait magistralement tout droit sur

Lire la suite

Surfer’s Journal 131 en Kiosques

Surfer's Journal 131 en Kiosques

Avec la photo d’une session magique au milieu de nulle part en couverture, on vous invite à découvrir le numéro d’avril-mai. Au sommaire: – Une découverte des Mentawai par le ciel avec un survol en drone des principaux spots de l’archipel. Etonnant ! – Les souvenirs du journaliste australien Phil Jarratt quand il était rédacteur en chef de Tracks dans les 70’s. Pas triste ! – La boite à idée du cinéaste Ryan Thomas, vidéaste californien intrépide et poétique qui a fait notamment le film de Bruce Irons pour Volcom.  – Le portrait de l’Hawaiien Clifford Kapono, défenseur de sa culture ancestrale, biologiste et écologiste, jamais en reste pour aller surfer. – La session incroyable de Greg Long, Grant Baker… sur des vagues tubulaires assez extrêmes sous le vent chaud du Sahara. (Photo de couverture) – L’évasion féministe de Anne-Flore Marxer, championne de snowboard et surfeuse, partie en Islande pour

Lire la suite

Back to 69

Back to 69

Entamant l’année 2019, (et avec la couverture de ce numéro nous ramenant cinquante ans en arrière en 1969), on est allé reprendre dans la pile du grenier un numéro de Surfer magazine de cette même année 69, gardé à l’esprit avec un souvenir pré-adolescent mais vif de cette époque. Passage en revue de quelques pages de ce numéro, emblématique d’une décennie 60’s frondeuse qui va basculer dans des 70’s voyageuses et utopiques, mais dont la sensation, la vision ont de quoi résonner dans celles de notre époque actuelle. Déjà la couverture, en étoile graphique bousculant la linéarité des critères établis, un roller exemplaire en shortboard de 8’ d’un Californien, Pat Tobin, saisi par le photographe Art Brewer (à l’honneur dans ce Surfer’s Journal). L’édito non signé de John Severson, titré goo ! get out oil, dénonçant l’implantation de plateformes pétrolifères au large de la côte californienne, en argumentant sur la pollution

Lire la suite

Un dernier Surf Guide pour la route !

Un dernier Surf Guide pour la route !

Le premier Stormrider Guide Europe est sorti en 2001. Premier du genre en Europe et premier du genre dans les guides de spots avec ses cartes, ses icônes, sa présentation, sa méthodologie. Génial pour les uns. Cris d’orfraie pour les autres. C’est la mort du surf tranquille. (Ce qu’on oubliait, est que dans les 70’s, années phares des aventures et sessions secrètes, Surfer magazine, tout en ne disant rien de la localisation de la vague de rêve mise en double page, vendait à la fin du magazine par correspondance des surf reports, ces fiches jaunes sans photos mais où tous les spots alors surfés y étaient répertoriés et décrits avec une précision quasi-scientifique.) Le débat fit rage, mais de toutes façons le Stormrider Guide ne faisait qu’enfoncer des portes ouvertes, les spots connus. Par contre le livre était autant un guide bien ficelé qu’une machine à rêver et à voyager…

Lire la suite

Surfer’s Journal 130 en kiosques

Surfer's Journal 130 en kiosques

Avec en couverture une photo de 1969 où l’on voit les surfeurs Reno Abellira et Gerry Lopez autour du shaper (en lotus) Dick Brewer, saisi dans un délire d’une session surf dans une forêt !, retrouvez au sommaire de ce numéro d’autres surprises avec de beaux articles. Le portrait de Tome Lowe, surfeur britannique qui a un vrai appétit des vagues extrêmes. Une virée sur les secret spots de la côte ouest d’Oahu, Hawaii, à l’occasion d’un bon timing. Une série de photos trésors du grand photographe Art Brewer, retraçant quelques moments du North Shore des 70’s, avec ses commentaires propres. Des planches hors du commun, des planches amoureuses du duo artiste français Grout et Mazéas. Le parcours de Dave Rastovich, maître actuel du style et du free surf, et aussi militant écologiste engagé. Voyage dans la vie tribale au Mentawai, avec l’initiation au tatouage en marge de quelques vagues surfées. Portfolio

Lire la suite

Le geste de ramer…pour la planète !

Le geste de ramer...pour la planète !

Sollicitée par Alternatiba à l’occasion de sa dernière étape, à Biarritz, d’un tour de France en vélo visant à sensibiliser par rapport au réchauffement climatique, une quarantaine de surfeurs et surfeuses, mobilisés entre autres par Surfrider Foundation 64, se sont retrouvés le 6 octobre 2018, à la Grande Plage et ont ramé pour la planète. La rencontre des cyclistes et des surfeurs autour de cette mobilisation conviviale et joyeuse dans le combat écologique fut un événement heureux et un moment de partage bienfaiteur pour celles et ceux qui la vécurent. Geste modique d’aller ramer jusqu’au rocher du Channing, mais dont l’énergie collective, mêlée à celle enthousiasmante d’Alternatiba, a eu de quoi soulever les élans. Alternatiba, association écologique engagée, née à Bayonne peu avant la Cop21 de 2015, qui connaît aujourd’hui plus de 150 autres groupes en France et dans le monde, montrait l’exemple, avec leur second périple national de plusieurs

Lire la suite

Surfer’s Journal 129 en kiosques

Surfer's Journal 129 en kiosques

Au sommaire de ce numéro de décembre-janvier 2019 de Surfer’s journal (avec la possibilité aussi de l’acheter avec le calendrier Surfer’s Journal 2019,   – L’aventure de la quête de vagues en Inde avec la perle des Iles Lakshadweep. – Alrik Yuill, artiste sculpteur et shapeur qui œuvre bellement dans l’esprit hippie d’une autre époque. – La plus vieille maison de Californie, appartenant à une famille ancestrale de surfeurs. – Julie Merian, artiste française, et ses cartes postales de femmes 1900, revisitées surf, non sans une touche féministe. – Le photographe Elli Thor Magnusson dont le portfolio montre la beauté capricieuse des vagues d’Islande. – Peter Sprague, grand guitariste international, à la recherche de l’art dans le jazz comme dans le surf. – Sessions et belle vagues à Gansbaai, en Afrique du Sud, où les requins blancs se font attaquer par les orques…! – Danny Kwock, portrait d’un jeune surfeur de quartier en Californie, devenu

Lire la suite

Le twin-fin par David Charbonnel

Le twin-fin par David Charbonnel

Shapeur en Gironde la marque Swop, David Charbonnel nous explique les spécificités du twin-fin et le plaisir qu’il a à les shaper et les surfer. Tu es de la génération de surfeurs qui ont été marqué par le film Free Ride. A cette époque des années 1980, considérais-tu le twin-fin ? J’ai commencé à surfer entre 12 et 13 ans, au milieu des années 1980, et à shaper au début des années 1990. Dans les années 1980, les planches avaient encore pas mal de volume. Mais j’avoue qu’à ce moment-là je ne m’intéressais pas au shape , ni au design de ce que je surfais. Quand j’ai débuté le shape, la tendance avait changé. Les galettes tri-fins très bananées de la génération New School avaient remplacé les thrusters plats et épais des années 1980. J’ai redécouvert le twin-fin après quelques années de shape, car je sentais le besoin de m’enrichir et

Lire la suite
Page 1 sur 111234510Dernière page »

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.