Articles

En Inde avec Ishita Malaviya

En Inde avec Ishita Malaviya

  Voilà presque une heure que nous sillonnons la route en direction du nord sous une chaleur écrasante. A vive allure sur l’autoroute, assis sur la banquette de notre taxi, nous slalomons entre les camions surchargés et les bus colorés. La vie sur le bord des routes est surprenante. Des échoppes sont installées de chaque côté:  les usines et stocks de granitiers, scieries, matériaux de construction  se partagent les bordures de route. Au détour d’un virage, nous apercevons l’océan. Nous arrivons à Kodi Bengare. Kodi Bengare est un petit village de pêcheurs, situé sur la côte ouest de l’Inde, dans la province du Karnataka, juste au nord du bien connu état de Kerala. Le village est situé sur une langue de terre d’à peine trois kilomètres de long et n’est pas plus large qu’un terrain de foot. D’un côté l’océan Indien, de l’autre le delta de la rivière de Suvarna.

Lire la suite

Mark Healey, interview

Mark Healey, interview

On m’a confié que Mark Healey est un jeune homme brillant, dynamique et à l’élocution facile. La rencontre a lieu sur son terrain d’un demi hectare, niché sur le plateau surplombant Foodland, cet incontournable lieu de passage du North Shore. L’arrière du terrain est en friche, avec de l’herbe à hauteur de genou, deux arbres fruitiers exotiques près de la maison, divers objets dont une barque de pêche hawaïenne de six mètres posée sur une remorque. Depuis le garage où un grand gun effilé repose sur le sol, nous entrons dans la cuisine. A ma question, il me décrit la planche comme trop extrême, trop étroite et trop fine. Il va la rendre. Son lieu de vie est un nid de célibataire plutôt propret, avec partout des preuves de ses centres d’intérêts. Mark fait le ménage suite à la fête d’anniversaire qu’il a donnée la veille pour son père, désormais

Lire la suite

Océan Climax à Darwin

Océan Climax à Darwin

Pour sa seconde édition, l’Ocean Climax Festival qui se déroula du 8 au 11 septembre 2016 dans l’enceinte de ce fameux lieu de transition sociétale (mêlant esprit entrepreneurial, action écologique et vie associative) qu’est Darwin à Bordeaux, a gardé les principes ayant fait l’engagement et la renommée de la première édition en 2015 (SJ n°110): un festival musical attirant son monde par ses têtes d’affiches et sa diversité, au service d’un événement poussant à réfléchir sérieusement à aujourd’hui et demain. Conférences et débats dans la journée et musique le soir, le tout dans ce lieu unique en France que sont ces bâtiments désaffectés de la caserne Niel sur la rive droite de la cité girondine, dont deux bâtiments ont été renovés en espace lucratif de travail (co-working) avec restaurant et magasin bio, et le reste investi et réaménagé en low-tech, avec de la récupération pour héberger nombre d’associations (skate, vélo,

Lire la suite

Esprit de famille

Esprit de famille

Voilà presque 10 ans que nos amis bretons d’Hoalen viennent chaque année sur Cenitz, à Guéthary, organiser cette rencontre conviviale qu’est la Fathers&Sons. Un concept de compétition renouant avec un principe fondateur du surf, celui d’être au départ un sport, une pratique, un mode de vie cool. Parents et enfants en duo, se disputant sans coup férir des vagues qu’il s’agit de surfer à deux pour être le mieux noté. Jusqu’à présent cette compétition en famille avait lieu en juin. Cette année, elle a été reportée en septembre à un moment où les vagues sont plus fréquentes mais aussi plus fréquentées. Lors de ces dix dernères années, le coin de Cenitz est passé de semi secret spot faisant le repos des locaux à une étape incontournable du Sentier Littoral pour les marcheurs comme pour les surfers du monde entier. En dix ans aussi Guéthary s’est fait avaler par sa notoriété.

Lire la suite

Surfer’s Journal 116 en kiosques

Surfer's Journal 116 en kiosques

Avec en couverture Alex Knost, droit dans les yeux et la planche sur le rail, le Surfer’s Journal 116 (octobre – novembre) vous attend en kiosques avec au sommaire : Le portrait tout en rose de Peter Townend, champion du monde 1976, et flamboyant acteur passionné du monde du surf. Par le journaliste australien Phil Jarratt. L’aventure au Kamchatka de Cyrus Sutton pour dénicher une vague dans ce coin perdu de Russie, au milieu des ours, des braconniers, des militaires et dans le froid. Epique. Le portfolio de Tatsuo Takei, photographe japonais qui a choisi de saisir quelques instants de surf californien, à l’ancienne, avec le fameux téléobjectif Century 1000 mm manuel qui fit les heures de gloire de la photo de surf des 60’s/70’s. Ishita Malaviya, la première surfeuse indienne présente son surf camp dans la province du Karnataka. Par Mathieu Lodin Tubes parfaits pour Greg Anderson lors d’une échappée secrete

Lire la suite

Stéphanie Gilmore vs Maurice Ravel

Stéphanie Gilmore vs Maurice Ravel

Réalisée par le cinéaste Jon Frank à l’occasion d’un voyage dans les Mentawai durant lequel les éléments finirent par s’accorder, cette vidéo est un joyau. Stéphanie Gilmore y exprime plus que jamais la beauté et la joie du surf. Sur fond de musique de Maurice Ravel, Jeux d’eau, les images prennent une couleur encore plus originales et magnifiques. Un grand plaisir.

Lire la suite

Vagues terrestres

Vagues terrestres

En juin 2016, le salon Sea Energy autour des énergies marines renouvelables était à Biarritz. A cette occasion, l’équipe de Surfpark à Bordeaux, organisa une journée de présentation et de débats autour des diverses technologies et projets de piscines à vagues. Avec Lilian Labit, surfer ingénieur qui travailla pour Surfrider Foundation Europe, fut l’animateur de cette journée. Il nous explique ce qu’il en est actuellement des piscines à vagues dont l’actualité connaît un bond avec les réalisations de Wave Garden et la médiatisation de la vague de Kelly Slater. Les vagues terrestres vont-elles sortir à foison des villes et des champs ? Affaire à suivre… Wave Garden utilise le procédé novateur de déplacement de masse, dit technologie buttoir, un peu comme la vague d’étrave de bateau, générée ici avec une forme se déplaçant sous l’eau, associée à celle du bassin. Ici le surf parc de Snowdonia (Pays de Galles), de nouveau

Lire la suite

Magic Kelly

Magic Kelly

  Kelly Slater vient de gagner à Teahupoo en s’appuyant comme jamais sur le foamball dans le tube. L’occasion de ressortir une vidéo et un article paru dans Surfer’s Journal en 2008 (N°68) et écrit à l’occasion d’une vague exceptionnelle de Kelly à Padang Padang. Depuis, Slater a donc montré à Teahupoo qu’il avait fait de l’exception, sa règle !!! Dans un monde surabondant médiatiquement, l’exceptionnel tend à s’effacer dans le flot continu des images et des événements qui nourrissent la galaxie des écrans modernes. Non pas tant qu’on ne le remarque pas, mais très vite il s’annule dans l’accélération de ce qui suit, faute de distance critique, d’arrêt sur image pour se donner les arguments d’une réflexion replaçant le fait à sa hauteur. Ce qu’a réalisé Kelly Slater sur la vague de Padang à Bali, lors de sa série du premier tour du Rip Curl Pro est, de fait, exceptionnel, Slater

Lire la suite

En quête de récits

En quête de récits

  A l’heure où le vaste champs de l’univers de la «data» est en train de devenir la nouvelle mine d’or de notre existence numérique et consommatrice, chaque fois plus immédiate et à la mémoire éphémère, il y a peut-être un anachronisme de la part d’un auteur et de son éditeur à croire à la mission encyclopédique (modestement) d’un livre. Mais heureusement il y a encore des «fous» sur terre qui se détournent des injonctions capitalistico-idéalistes des gourous algorythmés et fortunés de la Silicon Valley. Face à l’universalisme numérique dans lequel ces derniers ont décidé de baigner tout ce qui désormais nous sera donné à lire, à voir, à entendre, il y en a qui croient encore en Jules Verne, à cette écriture du récit qui mène ailleurs, à cet objet du livre pour transmettre ce qui fait la portée universelle d’une mémoire nourrie de multiplicités d’existences et de témoignages dûment

Lire la suite

Back to The Endless Summer

Back to The Endless Summer

  A l’occasion des 60 ans de la sortie dans le réseau cinéma de The Endless Summer, (filmé en 16 mn et gonflé alors en 35 mn), le mythique film de Bruce Brown ressort actuellement en salle, dans une version numérisée de haute qualité (et sous-titrée). The Endless Summer est tourné par Bruce Brown en 1962/63 et sort en 16 mn en 1964. Bruce Brown fait alors partie des cinéastes surf comme Bud Browne (son aîné), John Severson, Greg Noll de la fin des 50’s/début 60’s dont les films de pur surf (les surf movies, à ne pas confondre avec les beach movies d’Hollywood) remplissent les salles communales de Californie avec un public de férus des vagues. Du hardcore, dirait-on aujourd’hui. Mais Bruce Brown, surfer passionné, a aussi envie de faire une carrière cinématographique, et il se lance dans le projet d’un long métrage, autour d’un tour du monde avec deux jeunes

Lire la suite

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.