Retrouver les fleurs du jardin

Jardim do Mar, à Madère, a une longue histoire. Trop longue à raconter ici. Mais entre la première fois où cette vague a été surfée par un surfeur solitaire de passage en 1977 et la photo au-dessus, prise il y a peu, elle est passée par le secret (pendant de longues années), puis par une médiatisation discrète à faire beaucoup rêver. Après les surfeurs étrangers, ce furent les surfeurs locaux qui en firent leur jardin, avec ouverture et amabilité. Il y eut même un championnat du monde de grosses vagues. Et soudain arrivèrent la fin du rêve surf et la rupture au village, avec la construction d’une promenade/parking pour voiture en pied de vague, entre les pour et les contre.

Une construction réalisée dans le cadre de la modernisation de l’île et de ses routes grâce aux fonds européens, mais dirigée alors par un gouverneur autocratique qui avait des intérêts dans les entreprises à l’œuvre. D’autres spots de l’île subirent le même sort. Ce fut l’objet d’une vive lutte écologique avec des associations locales, Surfrider Foundation Europe et surtout Save The Wave dont la création a pour origine ce combat pour la vague de Jardim.

Aujourd’hui le parking est là. Il rend la vague encore plus technique et périlleuse à surfer, à cause d’un backwash qui se forme dès la mi-marée, engendrant un temps de surf court. Le village se rend compte que l’économie que lui rapporte ce parking avec les touristes de passage ne vaut pas celui des surfeurs qui venaient sur des séjours longs pour la vague et d’autres spots de l’île… Et du coup certaines associations locales émettent l’idée d’enlever les blocs de bétons. De quoi sans doute rêver, mais l’histoire serait belle, outre le gâchis des hommes qu’elle met en exergue… Jardim do Mar est dans le cœur de tous ceux qui l’ont surfée.

Pour lire (en anglais) toute cette histoire, voir le bel article de Tony Butt sur son blog.

http://www.patagonia.com/blog/2017/05/madeira-bringing-back-the-dream/

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.