Surf Explore, livre de voyage

Marier le surf et le voyage, c’est la mission des magazines, pour faire rêver, inviter à partir. Avec Surfer’s Journal, on ne déroge pas à la règle. Faire un livre qui réunit dix ans de voyage surf a été la décision d’Erwan Simon et John Callahan. Pour autant faire livre, c’est un métier et donc un risque quand, comme Erwan Simon, on se lance tout seul dans cette aventure papier. Choix des voyages à relater, choix des photos à sélectionner, textes, mis en page, impression, financement… Hé bien à l’arrivée du crowdfunding que le globetrotteur breton a lancé pour matérialiser les souvenirs de ses périples surf, cela donne un livre frais, un livre gai, plein de vagues et de visages. Un livre humain qui ouvre au monde par des destinations inhabituelles et dont les découvertes en terme de surf mettent l’eau à la bouche.

Surf Explore, titre du livre est aussi le nom d’une petite équipe de baroudeurs qui, outre le surfeur breton et le photographe américain, inclut un longboardeur anglais à la sensibilité littéraire, Sam Bleakley, et un surfeur italien au roller incisif et au tempérament audacieux, Emiliano Cataldi. «Cela fait une équipe plutôt contrastée, explique Erwan,  avec un capitaine Callahan assez injonctif pour obtenir les photos qu’il veut, et chercher les bonnes vagues. Mais au final à nous quatre on répond à tous les types de situation, surtout quand c’est un peu tendu et que la réponse doit être ou ferme ou accommodante. Chacun son rôle et cela fait une bonne cohésion d’aventure, une bonne complicité d’amitié.»

Madagascar, Gabon, Papouasie, Inde, Haiti… Avec ce livre, pas doute on part ailleurs ! Mais si on s’évade sans stress en tournant les pages, on comprend vite que la partie sur le terrain n’a pas dû être facile à tous les coups pour dénicher la bonne vague. «Ce sont souvent des voyages de deux à trois semaines, assez préparés, mais sur place on improvise. On arrive dans des endroits où les gens n’ont jamais vu de surfeurs. La plupart du temps le contact avec la population se passe bien, il est même plutôt joyeux, avec parfois un caid un peu jaloux parce qu’on lui vole la vedette, mais c’est rare. Des petites frayeurs aussi, quand Emiliano se fait kidnapper dans une voiture après avoir filmé dans la rue. On l’a retrouvé dans une maison pas loin, sommé de donner ses images et cela nous a valu trois heures de conciliabule avec un chef voulant marquer son territoire. On est quand même reparti avec les images ! Une autre fois, ce fut sur une route escarpée qu’on nous avait bien déconseillés de prendre. Mais que ne ferait-on pas pour repérer un spot par les hauteurs, sauf qu’une faute d’inattention du conducteur nous valut une roue dans le vide, en pleine montagne. La marche arrière, avec le chauffeur attaché à nous et nous aux rochers, eut cependant gain de cause, non sans sueurs froides !» Bienvenue dans l’équipe de Surf Explore !

Edité à 600 exemplaires, vendu à 35 € (www.surfexplore.info – contact), avec les textes instructifs et plaisants d’Erwan, les photos d’un des meilleurs photographes de voyage de surf, connu de tous les magazines dans le monde, ce livre est un délice qui ne se manque pas. Une pépite que rappelle par ses images le goût de l’aventure et de l’essentiel: la rencontre des autres.

 

Paru dans Surfer’s journal 124


A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.