Surf&danse

Le surf est souvent comparé à la danse. Ce petit film est une tentative d’associer les deux arts au travers de cette dimension du mouvement qu’ils ont commun.

Cet essai filmé, réalisé par Gibus de Soultrait, est dans la suite de Les vagues et les amours présenté au Festival du film de surf 2015 d’Anglet.  Le film s’appuie sur la jolie musique (piano et electro)  du duo Newgang. Il met en scène Ambre-Victoire Damestoy, fille de shaper, danseuse et surfeuse qui improvisa sa danse devant la caméra. A ces images s’ajoutent celles de surf, avec en action Antonin de Soultrait et Antoine Delpero. L’effort de justesse de ce petit fil,  posant par ailleurs la question de “Non plus, Où va-t-on ? mais plutôt Qu’est-ce qui nous emporte ? ” est aussi dans le travail minutieux de montage effectué par Jonathan Roy, cherchant à ce que surf, danse et musique ne fasse qu’un seul et même mouvement nous emportant dans sa douce émotion. On se laisse prendre.

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.