Non classé

Les surfeuses plongent dans l’aquarium

Les surfeuses plongent dans l'aquarium

Passage au Brest Surf Film Festival 2018. Au programme une sélection internationale et locale éclectique et raffinée, avec des surfeuses engagées, des interrogations existentielles, beaucoup de réalisatrices et des séances affichant complets, les quatre soirs de suite.    Tout au bout du continent européen, à la pointe du Finistère, le complexe d’Océanopolis trône. Ce vaste bâtiment blanc, semblable à une soucoupe volante posée devant l’océan Atlantique, est avant tout un immense aquarium, où touristes et locaux viennent admirer requins et pieuvres, étoiles de mer et poissons tropicaux. Et entre les raies d’eau douce perlées et les poissons-clowns, les enfants surexcités et les badauds nonchalants, les parcours fléchés et les panneaux explicatifs colorés, le visiteur peut aussi profiter d’un cinéma. C’est précisément là où, du 8 au 11 mai 2019, plus de mille surfeurs cinéphiles se sont retrouvés pour la troisième édition du Brest Surf Film Festival, créé en 2017 par

Lire la suite

L’artiste Tristan Barroso

L'artiste Tristan Barroso

  Quand on remonte l’avenue Mugabure menant au centre du village de Guéthary, on ne peut pas le louper: Le cri silencieux de l’extinction. Sur plus de deux mètres de haut, la tête d’un mandrill perd ses yeux et se décompose, à l’image de cette espèce de singe, au visage coloré, vivant dans les forêts des plaines du Gabon et du Cameroun, mais que le braconnage et la déforestation a rendu de plus en plus vulnérable. Invité à exposer à la Maison Marienia, Tristan Barroso a mis deux jours à peindre cette fresque sur bois, recto-verso, que les gens du village ont vite apprivoisée. Après tout, à Guéthary les indigènes sont peut-être aussi une espèce en extinction, gentrification du patelin faisant, et un peu de couleurs pour crier à la rescousse, ça pète et ça fait du bien ! Tristan Barroso est un artiste engagé. Les œuvres qu’il présente en ce

Lire la suite

Sea, surf&sex(isme)

Sea, surf&sex(isme)

Le sujet est délicat et sans doute un peu casse gueule, surtout quand la plume ici est masculine et qu’on peut déjà la soupçonner de vouloir se dédouaner. Pour autant, on tente.  Le surf a fait bonne figure de s’acoquiner avec le sexe et de se pavaner à bon compte de son émancipation des mœurs, en paraffinant par exemple ses planches depuis plus de quarante-cinq ans avec un anti-glissant dénommé Sex Wax, même si ce n’est pas le seul sur le marché. Quel autre sport peut dire que l’intitulé de son produit de base commence par Sex ? Et le surf de se vanter d’être fun, léger, sans complexe avec dans sa sauce le mot plaisir à tout bout de champ, et donc orgueilleux de pimenter de sexe son image, le fameux sea,surf&sex, longtemps dans toutes les bouches, à tout le moins dans tous les esprits. Mais qui passent majoritairement l’onguent

Lire la suite

Evasion Féministe

Evasion Féministe

Championne du monde de snowboard freeride en 2011, surfeuse invétérée, Anne-Flore Marxer est partie, elle aussi, faire son trip en Islande, avec son amie Aline Block. Mais pas parce que la destination de cette île est à la mode dans les magazines de surf (Surfer’s Journal inclus). Surtout parce la nation Islandaise est à l’avant-garde, dans son histoire, du combat féministe. Et histoire de secouer le monde la glisse de son sexisme ambiant, la Franco-Suisse en a sorti un film, A Land Shaped by Women, aussi instructif sur ce pays à la parité historique que planant, les deux filles œuvrant divinement avec leurs planches, dans des paysages aussi extrêmes que sublimes.   Deux blondes entrent dans un bar. Ainsi pourrait commencer une mauvaise blague, un peu misogyne. C’est tout l’inverse. Le bar, un café parisien en face de la Gare du Nord, est, le temps de quelques heures, le théâtre

Lire la suite

Surfer’s Journal 130 en kiosques

Surfer's Journal 130 en kiosques

Avec en couverture une photo de 1969 où l’on voit les surfeurs Reno Abellira et Gerry Lopez autour du shaper (en lotus) Dick Brewer, saisi dans un délire d’une session surf dans une forêt !, retrouvez au sommaire de ce numéro d’autres surprises avec de beaux articles. Le portrait de Tome Lowe, surfeur britannique qui a un vrai appétit des vagues extrêmes. Une virée sur les secret spots de la côte ouest d’Oahu, Hawaii, à l’occasion d’un bon timing. Une série de photos trésors du grand photographe Art Brewer, retraçant quelques moments du North Shore des 70’s, avec ses commentaires propres. Des planches hors du commun, des planches amoureuses du duo artiste français Grout et Mazéas. Le parcours de Dave Rastovich, maître actuel du style et du free surf, et aussi militant écologiste engagé. Voyage dans la vie tribale au Mentawai, avec l’initiation au tatouage en marge de quelques vagues surfées. Portfolio

Lire la suite

Surfer’s Journal 129 en kiosques

Surfer's Journal 129 en kiosques

Au sommaire de ce numéro de décembre-janvier 2019 de Surfer’s journal (avec la possibilité aussi de l’acheter avec le calendrier Surfer’s Journal 2019,   – L’aventure de la quête de vagues en Inde avec la perle des Iles Lakshadweep. – Alrik Yuill, artiste sculpteur et shapeur qui œuvre bellement dans l’esprit hippie d’une autre époque. – La plus vieille maison de Californie, appartenant à une famille ancestrale de surfeurs. – Julie Merian, artiste française, et ses cartes postales de femmes 1900, revisitées surf, non sans une touche féministe. – Le photographe Elli Thor Magnusson dont le portfolio montre la beauté capricieuse des vagues d’Islande. – Peter Sprague, grand guitariste international, à la recherche de l’art dans le jazz comme dans le surf. – Sessions et belle vagues à Gansbaai, en Afrique du Sud, où les requins blancs se font attaquer par les orques…! – Danny Kwock, portrait d’un jeune surfeur de quartier en Californie, devenu

Lire la suite

Le twin-fin par David Charbonnel

Le twin-fin par David Charbonnel

Shapeur en Gironde la marque Swop, David Charbonnel nous explique les spécificités du twin-fin et le plaisir qu’il a à les shaper et les surfer. Tu es de la génération de surfeurs qui ont été marqué par le film Free Ride. A cette époque des années 1980, considérais-tu le twin-fin ? J’ai commencé à surfer entre 12 et 13 ans, au milieu des années 1980, et à shaper au début des années 1990. Dans les années 1980, les planches avaient encore pas mal de volume. Mais j’avoue qu’à ce moment-là je ne m’intéressais pas au shape , ni au design de ce que je surfais. Quand j’ai débuté le shape, la tendance avait changé. Les galettes tri-fins très bananées de la génération New School avaient remplacé les thrusters plats et épais des années 1980. J’ai redécouvert le twin-fin après quelques années de shape, car je sentais le besoin de m’enrichir et

Lire la suite

Peter Cole, pionnier de Waimea

Peter Cole, pionnier de Waimea

S’il y a en un qui a le surf dans la peau, c’est bien lui. 88 ans, Peter Cole, malheureusement ne surfe plus suite à une opération lui ayant limité son mouvement de bras, mais il nage toujours. Habitant le North Shore non loin de Pipeline, il continue de suivre la scène surf comme personne. Il discute régulièrement avec John John Florence, son ami, qu’il a vu grandir bien sûr comme tant d’autres. Sur les 60 ans du surf moderne depuis l’après-guerre, il sait les surfeurs qui ont vraiment été les bons sur une vague. De Matt Kivlin, surfeur de sa génération, le plus performant de la fin des années 1940 à donc JJF, il les nomme et les compte sur les doigts de sa main. Son principal critère, c’est notamment de très bien surfer Sunset, une vague complète, sa vague favorite depuis son installation sur le North Shore en

Lire la suite

Surf Explore, livre de voyage

Surf Explore, livre de voyage

Marier le surf et le voyage, c’est la mission des magazines, pour faire rêver, inviter à partir. Avec Surfer’s Journal, on ne déroge pas à la règle. Faire un livre qui réunit dix ans de voyage surf a été la décision d’Erwan Simon et John Callahan. Pour autant faire livre, c’est un métier et donc un risque quand, comme Erwan Simon, on se lance tout seul dans cette aventure papier. Choix des voyages à relater, choix des photos à sélectionner, textes, mis en page, impression, financement… Hé bien à l’arrivée du crowdfunding que le globetrotteur breton a lancé pour matérialiser les souvenirs de ses périples surf, cela donne un livre frais, un livre gai, plein de vagues et de visages. Un livre humain qui ouvre au monde par des destinations inhabituelles et dont les découvertes en terme de surf mettent l’eau à la bouche. Surf Explore, titre du livre est

Lire la suite

Surf et olympisme

Surf et olympisme

Le surf est désormais inscrit aux Jeux Olympiques avec des médailles qui seront attribuées en 2020 à Tokyo. Dans la foulée, Paris devient la ville des JO de 2024 et entre Biarritz, Capbreton-Hossegor-Seignosse, Lacanau-Bordeaux et le surfpark Wave In City en projet à Paris, les dossiers de candidature pour obtenir l’épreuve olympique du surf en France sont sur les starting-blocks. Ces faits marquent une reconnaissance du surf dans la grande scène sportive et sont le fruit de surfeurs qui se sont battus, à leur plus grand mérite, pour un tel succès. Pour autant la question du bien fondé du surf aux JO est sur nombre de lèvres, et les pour et les contre ont vite fait de polémiquer. Le débat peut paraître vain à partir du moment où l’affaire est conclue. De même, le surf en soi n’appartient à personne et son évolution est à l’image de la diversité de

Lire la suite
Page 1 sur 3123

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.