Le surf change le monde

Le surf change le monde

17,00

Le surf change le monde
Gibus de Soultrait

Historique, narratif, réflexif, ce livre vous emmène de la naissance du surf avec les Polynésiens à une réflexion sur l’écologie. Il est aussi le récit d’un voyage épique et celui d’un échange avec le philosophe Gilles Deleuze. Il est invitation heureuse à comprendre le mouvement de notre époque comme une vague à surfer.
Un livre étonnant, un livre détonant, un livre vivant.

Lire également à propos de « Le surf change le monde » : Itv de Gibus de Soultrait.


La souffrance du monde est une actualité sans fin. Mais il y a des échappées. Le surf en est une. Déjà son origine qui renvoie à l’histoire méconnue du peuple polynésien et de sa civilisation maritime dont la migration première à travers l’immensité de l’océan Pacifique reflète une compréhension des éléments naturels d’une incroyable intelligence. L’océan est perçu comme une mouvance des éléments avec laquelle le marin se déplace, sans instruments, pour percevoir et voir l’île venir à lui. La nature comme guide, par l’expression de sa ressource, elle-même toujours maintenue dans un échange symbolique et pratique intégrant le flux de son renouvellement.

Le surf est né de cette civilisation polynésienne, à Hawaii et nulle part ailleurs, grâce à la conjonction inédite de ce peuple ayant une telle pratique de l’océan et d’un archipel avec des vagues partout. Une chance qui peut faire réfléchir les surfeurs et les humains d’aujourd’hui. En surf, c’est la vague qui est reine et qui décide. Une ressource naturelle qu’on reçoit avant de la prendre…

Le surf est aussi l’histoire d’une résistance, celle des Hawaïens face à leur éradication démographique et culturelle par la colonisation des Blancs. Puis celle d’une jeunesse (californienne) des années 1960 refusant la guerre du Vietnam et suscitant une contre-culture dont le refus du système, le voyage et la prise de conscience écologique deviennent la source d’une précieuse utopie. La source aussi de mon adolescence de surfeur qui me fit partir « sur la route » dans les années 1970 et mener un long voyage en auto&bateau-stop, raconté un peu dans ce livre. Un voyage dont les circonstances du jour faisaient la mouvance d’une destination chaque fois imprévue et bienheureuse…

Le voyage, le surf… autant d’expériences qui m’ont conduit à une réflexion sur le mouvement, enrichie d’une rencontre et d’un échange épistolaire avec le philosophe Gilles Deleuze, dévoilés ici. En 1995, parut L’entente du mouvement, un essai dont la ligne de pensée n’a cessé de m’animer depuis.

C’est à partir de celle-ci et du surf qui la nourrit qu’également ce livre se propose de percevoir notre modernité actuelle, avec notamment l’enjeu écologique et civilisationnel auquel le monde fait face.

Dans sa composition de textes variés, cet ouvrage offre une lecture aussi plaisante et voyageuse que captivante et réflexive.

Le surf change le monde, par justement un monde à entendre, à surfer, à imaginer, à créer grâce au mouvement qui le rythme et l’occasionne… — Gibus de Soultrait


Gibus de Soultrait, dans les vagues depuis plus de 50 ans, dirige la version française du bimestriel Surfer’s Journal. Co-fondateur du magazine Surf Session (1986), il a toujours été actif dans le milieu associatif (Surfrider Foundation Europe, surf club, Rame pour ta planète…). Auteur de plusieurs ouvrages et films dont Le monde du surf (2005), L’entente du mouvement (1995), Opportunity (2016, YouTube).

184 pages, format 22 cm x 14,5 cm

Catégorie :

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • En soumettant ce formulaire, je consens à ce que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande et de la relation commerciale qui peut en découler.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.