Divers

Un dernier Surf Guide pour la route !

Un dernier Surf Guide pour la route !

Le premier Stormrider Guide Europe est sorti en 2001. Premier du genre en Europe et premier du genre dans les guides de spots avec ses cartes, ses icônes, sa présentation, sa méthodologie. Génial pour les uns. Cris d’orfraie pour les autres. C’est la mort du surf tranquille. (Ce qu’on oubliait, est que dans les 70’s, années phares des aventures et sessions secrètes, Surfer magazine, tout en ne disant rien de la localisation de la vague de rêve mise en double page, vendait à la fin du magazine par correspondance des surf reports, ces fiches jaunes sans photos mais où tous les spots alors surfés y étaient répertoriés et décrits avec une précision quasi-scientifique.) Le débat fit rage, mais de toutes façons le Stormrider Guide ne faisait qu’enfoncer des portes ouvertes, les spots connus. Par contre le livre était autant un guide bien ficelé qu’une machine à rêver et à voyager…

Lire la suite

Le geste de ramer…pour la planète !

Le geste de ramer...pour la planète !

Sollicitée par Alternatiba à l’occasion de sa dernière étape, à Biarritz, d’un tour de France en vélo visant à sensibiliser par rapport au réchauffement climatique, une quarantaine de surfeurs et surfeuses, mobilisés entre autres par Surfrider Foundation 64, se sont retrouvés le 6 octobre 2018, à la Grande Plage et ont ramé pour la planète. La rencontre des cyclistes et des surfeurs autour de cette mobilisation conviviale et joyeuse dans le combat écologique fut un événement heureux et un moment de partage bienfaiteur pour celles et ceux qui la vécurent. Geste modique d’aller ramer jusqu’au rocher du Channing, mais dont l’énergie collective, mêlée à celle enthousiasmante d’Alternatiba, a eu de quoi soulever les élans. Alternatiba, association écologique engagée, née à Bayonne peu avant la Cop21 de 2015, qui connaît aujourd’hui plus de 150 autres groupes en France et dans le monde, montrait l’exemple, avec leur second périple national de plusieurs

Lire la suite

Le twin-fin par David Charbonnel

Le twin-fin par David Charbonnel

Shapeur en Gironde la marque Swop, David Charbonnel nous explique les spécificités du twin-fin et le plaisir qu’il a à les shaper et les surfer. Tu es de la génération de surfeurs qui ont été marqué par le film Free Ride. A cette époque des années 1980, considérais-tu le twin-fin ? J’ai commencé à surfer entre 12 et 13 ans, au milieu des années 1980, et à shaper au début des années 1990. Dans les années 1980, les planches avaient encore pas mal de volume. Mais j’avoue qu’à ce moment-là je ne m’intéressais pas au shape , ni au design de ce que je surfais. Quand j’ai débuté le shape, la tendance avait changé. Les galettes tri-fins très bananées de la génération New School avaient remplacé les thrusters plats et épais des années 1980. J’ai redécouvert le twin-fin après quelques années de shape, car je sentais le besoin de m’enrichir et

Lire la suite

Un événement improbable

Un événement improbable

Alors que nous publions dans ce numéro (SJ 128) un long article sur les Outer Banks de la Caroline du Nord aux Etats-Unis, le cyclone Florence sema récemment la panique sur cette côte américaine, causant le déplacement de plus de 1 800 000 personnes, avant finalement de redescendre en tempête tropicale, noyant cependant le rivage sous des pluies d’une rare intensité. Dans le même temps, le cyclone Mangkut de catégorie 5 ravagea à nouveau les Philippines, suscitant la mort d’une centaine de personnes, puis prolongeant sa course dévastatrice sur le long des cotes du sud-est asiatique. Comme un rappel en stéréo des deux côtés du globe que les éléments naturels sont encore ce qu’il y a de plus puissant sur terre, quoi que puissent en penser les humains dans leurs conquêtes modernes. Que la fréquence ou la violence de ces cyclones puisse être reliée au réchauffement climatique, la science ne

Lire la suite

Surf et polar, itv de Don Winslow

Surf et polar, itv de Don Winslow

Publié dans l’Hexagone au sein de la collection de référence Série Noire de Gallimard, Don Winslow imagine des personnages hors du commun qui gravitent autour du surf dans ses romans La Patrouille de l’aube et Cool. Ce dernier figurera parmi les bestsellers du New York Times, et sera suivi de Savages, adapté en 2012 au cinéma par Oliver Stone. Dans l’œuvre de Winslow, la présence des surfeurs semble en décalage au premier abord, face à ces flics véreux, ces assassins et autres trafiquants de drogue. Et pourtant, ce décor si propre à la Californie du sud que dépeint l’auteur est en quelque sorte le berceau spirituel du genre roman noir. À travers nos vies de surfeurs, nous ne percevons que des bribes de ce monde sous-terrain, même si sa présence diffuse ne nous échappe pas au grand jour. Nous voyons l’explosion du marché immobilier sur la côte, pas le blanchiment

Lire la suite

Ramasser, c’est remercier

Ramasser, c'est remercier

Un peu comme des fruits de saison, les déchets viennent chaque printemps se décimer plus fortement sur l’étal des plages et des spots de la côte basco-landaise. Vent de mer, cours d’eau en crue, jeux des courants, cul de sac du Golfe de Gascogne… la régularité du phénomène s’explique. Cette année 2018, les sessions d’avril, mai, juin ont été particulièrement encombrées dans le sud-ouest. La présence des déchets en mer ne date pas d’aujourd’hui. Surfrider Foundation Europe dès sa création en 1990 en a fait son cheval de bataille au point même que ce déchet plastique flottant est devenu comme le «gène» de l’association dans son combat environnemental, depuis près de trente ans. Si la production industrielle de plastique ne cesse d’augmenter pour répondre à notre consommation d’humains modernes (plus de 300 millions de tonnes, par an), si le déversement de plastique dans les mers ne cesse lui aussi d’augmenter

Lire la suite

Les colporteurs de matos

Les colporteurs de matos

L’énergie solidaire, quand on l’a, c’est pour la vie. Qui en douterait n’a qu’à rencontrer Iban Régnier, 47 ans, fondateur de Surfeurs Solidaires, et déjà 17 ans de voyage au long cours à transporter du matos en contrées sans fortune (mais non sans vagues), à trouver d’autres colporteurs et colporteuses, à nouer de la convivialité internationale, à tempérer de l’avidité locale, à orchestrer de la mobilité d’équipe pour autant d’équipes mobiles agissant là où conduisent le voyage et la rencontre, là où le surf devient alors une affaire pour tous. Bodyboardeur passé au surf, Iban profite d’habiter Bayonne pour surfer tous les spots de la Côte basque avec la diplomatie du sourire et des rencontres propices, autant de vagues exquises surfées aussi avec expertise. Guide touristique sur le territoire au titre de son métier officiel et rémunérateur, Iban est aussi un agitateur de culture avec des concerts insolites de haut

Lire la suite

Itv de Barton Lynch

Itv de Barton Lynch

  Comme pour Martin Potter l’an dernier, une accréditation presse sur le Margaret River Pro 2017 m’a permis de me retrouver aux côtés du champion du monde 1988 Barton Lynch, tous deux à surplomber le pic principal du haut des escaliers, sans mot dire. Pottz m’avait quelque peu expédié en 2016 et j’avais bien l’intention de ne pas commettre deux fois la même erreur. J’ai laissé durer ce blanc pendant une minute avant de lui jeter un regard de côté. Malgré, ou peut-être à cause de ses cheveux poivre et sel, il semblait en excellente condition physique. Dans sa main gauche, un micro sans-fil qu’il tendrait d’ici peu au visage dégoulinant de John John Florence, tandis qu’une oreillette était reliée à la batterie dans la poche arrière de son pantalon. C’est à cet instant que je choisis de me lancer, pour me faire voler la priorité par une voix dans

Lire la suite

Etudes et enchantements sociologiques

Etudes et enchantements sociologiques

Le surf et les surfeurs comme objet d’études scientifiques ! Qui l’aurait cru ? Du moins parmi ceux d’antan qui enjambèrent, par monts et par vaux, un mode de vie happé par la vague. Et pourtant l’intérêt des sciences sociales pour le surf n’est pas nouveau. Depuis plus d’une vingtaine d’années, des sociologues, des anthropologues dans nombre d’universités dans le monde ont posé leurs outils conceptuels de décryptage et d’analyse d’une communauté humaine, sur le phénomène surf irriguant la société moderne à sa façon, tant par ses vagabonds rêveurs toujours en cavale sur des crêtes échevelées que par ses organisateurs et autres entrepreneurs au pragmatisme sportif et commercial. Des beachbums aux JO en passant par quelques milliards, c’est vrai que ça peut faire un marqueur de notre société. En France, des ouvrages universitaires, collectifs ou individuels (Jean-Pierre Augustin, Alain Loret, Hervé Guibert, Anne-Sophie Sayeux, Taha Al Azzawi…) ont défriché le phénomène surf

Lire la suite

Surf Explore, livre de voyage

Surf Explore, livre de voyage

Marier le surf et le voyage, c’est la mission des magazines, pour faire rêver, inviter à partir. Avec Surfer’s Journal, on ne déroge pas à la règle. Faire un livre qui réunit dix ans de voyage surf a été la décision d’Erwan Simon et John Callahan. Pour autant faire livre, c’est un métier et donc un risque quand, comme Erwan Simon, on se lance tout seul dans cette aventure papier. Choix des voyages à relater, choix des photos à sélectionner, textes, mis en page, impression, financement… Hé bien à l’arrivée du crowdfunding que le globetrotteur breton a lancé pour matérialiser les souvenirs de ses périples surf, cela donne un livre frais, un livre gai, plein de vagues et de visages. Un livre humain qui ouvre au monde par des destinations inhabituelles et dont les découvertes en terme de surf mettent l’eau à la bouche. Surf Explore, titre du livre est

Lire la suite
Page 1 sur 3123

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.