Articles

Interview Keala Kennelly

Interview Keala Kennelly

Keala Kennelly est étendue sur une table d’opération. Une forte odeur de désinfectant flotte dans l’air, masquant celle émanant des seaux de fluides sombres aperçus dans le couloir quand les infirmières l’ont transportée ici en urgence. Elle voit les ombres floues de personnes alentour, mais surtout elle entend les cris qui résonnent dans cet hôpital décati. Quelque part en elle, l’organe en forme de ver, connu sous le nom d’appendice, s’est rompu, diffusant une bile toxique au sein de ses organes vitaux, et lui fait vomir un liquide noir. Dans un anglais approximatif, le docteur explique qu’il doit opérer immédiatement, avant qu’il ne soit trop tard. C’est là qu’elle se met à sangloter. Ce n’est pas la Keala Kennelly qui a dompté Teahupoo et Pipeline, ni la surfeuse qui a refusé d’être enfermée dans les stéréotypes de ce que les femmes peuvent faire ou pas. Ce n’est pas la Keala

Lire la suite

Notox, la percée du liège

Notox, la percée du liège

Pas de doute, c’est l’innovation surf 2017. Et c’est logiquement que le jury étayé du concours de l’Eurosima a accordé à Notox le prix 2017, pour ses planches recouvertes en liège, Korko (voir SJ n°119). Lancées en fabrication au printemps dernier à partir d’un financement participatif qui a réuni 150 participants (entre pré-achats et soutiens), les Korko font désormais leur buzz. Lucas Levezac, surfeur émérite et collaborateur de Notox, explique, «c’est une centaine de planches qui se sont vendues en cinq mois, à une clientèle assez variée, masculine, féminine. Le modèle 6’6 comme une planche passe partout et la 7’6 plus pour les débutants. Pour les avoir longuement testées, je sais qu’un bon surfeur s’amuse à les surfer. La planche parfaite qu’on peut partager entre différents niveaux de surf. Mais je crois aussi qu’elles participent à une démarche écologique que de plus en plus de gens cherchent à avoir désormais

Lire la suite

Surfer’s Journal 123 en kiosque

Surfer's Journal 123 en kiosque

Le Surfer’s Journal 123 (décembre-janvier 123) est en kiosques. Il est proposé à la vente soit seul, soit avec le calendrier 2018. Découvrez le sommaire. Interview la surfeuse d’Hawaii, Keala Kennelly qui parle de son engagement dans le gros surf et de son homosexualité dans le milieu surf. Portrait de Glenn Chase, surfeur-dessinateur des années 1970, auteur de la mythique BD Cosmic Shangri-la, par Richard Kenvin. Enquête sur le phénomène commerciale aux USA de la planche en mousse qui devient la planche la plus vendue au monde, par Brad Melekian. Reportage photographique sur la Colombie Britannique et la quête roots de ces surfeurs du froid. Photos Kenny Hurtado, texte Jay Nelson. La percée du longboardeur floridien Justin Quintal au sein de cette liste old style qui succède à Joël Tudor, par Michael Adno. Témoignages et photos autour du photographe Val Valentine, l’ami du North Shore dans les années 1960. Dane

Lire la suite

Entretien avec Cheyne Horan

Entretien avec Cheyne Horan

    Rencontre avec ce surfeur australien majeur des années 1980, qui, par goût (obstination ?) de l’innovation surf longtemps  avec une dérive foil, pendant que Mark Richards caracolait en twin-fin en tête du championnat du monde. Mais pas de regret celui qui a été plusieurs fois vice-champion du monde et un surfeur engagé et respecté. Réponses d’un homme plein de sérénité. Anthony Pancia    Tu as avoué regretter certaines des planches les plus extrêmes durant tes meilleures années de compétition. Cheyne Horan Oui, enfin, ce n’est pas vraiment un regret. Mais avec le recul, il aurait été plus malin de ma part de faire comme les autres et de surfer un simple thruster. Bon, j’ai quand même remporté plein de trucs et battu les meilleurs du monde, mais ouais, je me suis bien compliqué la tâche en restant sur ma voie. J’aurais dû utiliser mes planches expérimentales en dehors des compétitions

Lire la suite

Surf et olympisme

Surf et olympisme

Le surf est désormais inscrit aux Jeux Olympiques avec des médailles qui seront attribuées en 2020 à Tokyo. Dans la foulée, Paris devient la ville des JO de 2024 et entre Biarritz, Capbreton-Hossegor-Seignosse, Lacanau-Bordeaux et le surfpark Wave In City en projet à Paris, les dossiers de candidature pour obtenir l’épreuve olympique du surf en France sont sur les starting-blocks. Ces faits marquent une reconnaissance du surf dans la grande scène sportive et sont le fruit de surfeurs qui se sont battus, à leur plus grand mérite, pour un tel succès. Pour autant la question du bien fondé du surf aux JO est sur nombre de lèvres, et les pour et les contre ont vite fait de polémiquer. Le débat peut paraître vain à partir du moment où l’affaire est conclue. De même, le surf en soi n’appartient à personne et son évolution est à l’image de la diversité de

Lire la suite

Surfer’s Journal 122 en kiosques

Surfer's Journal 122 en kiosques

Avec en couverture Mikala Jones qui fait son autoportrait dans le tube au sunset aux Mentawai, retrouvez au sommaire de ce numéro: – Interview avec Cheyne Horan. Retour sur les 80’s et la vie comme elle vient… – La performance des temps anciens à aujourd’hui, article passionnant écrit par Dave Parmenter – Islande, du fleuve à l’océan, photos magnifiques de Chris Burkard – Interview de shapeurs sur la question du rocker, ce qui définit le fonctionnement d’une planche. – Portrait du cinéaste surf Joe.G, un des plus créatifs et talentueux vidéastes actuels. – Voyage et rencontres à l’île Saõ Tomé en Afrique, où les enfants de l’île se fabriquent leur planche et leur skateboard en bois. – Histoire héroïque et tragique de Rick Rasmussen, surfeur des 70’s. Une époque d’aventure et d’insouciance. – Bob Mctavish, l’allégresse du rabot à 73 ans. Session de live shaping à la Shaper House de Biarritz. – Portfolio aux

Lire la suite

Jazz on the nose (et dans les oreilles)

Jazz on the nose (et dans les oreilles)

  Ce petit film de Toma Jablon, Step’n Soul, largement primé il y a quelques années dans les festivals, est un “blue note” du surf. Jablon l’a finalement téléchargé sur internet pour le montrer à tous. On se plait ici à le mettre dans nos colonnes et à le partager. L’association jazz et surf, et plus particulièrement le longboard, n’est pas nouvelle. Déjà dans les 60’s, certains films de surf s’affranchissait de la lancinante “surf music”, pour aller chercher dans le jazz des notes plus rythmées, plus soufflées s’alliant à la glisse et aux pas du longboard. Egalement Joël Tudor a été mis en scène sur du jazz.. Mais Ici Toma Jablon est allé plus loin dans la démarche, en mettant le morceau de jazz de Wynton Marsalis dans les oreilles du surfeur anglais Sam Bleakley pendant qu’il surfait. Tout comme lui-même sur le rivage au moment de filmer. Et l’effort

Lire la suite

L’artiste Liu Bolin disparaît dans les déchets

L’artiste Liu Bolin disparaît dans les déchets

L’événement a été exceptionnel. L’artiste contemporain chinois Liu Bolin, mondialement connu pour ses œuvres de dissimulation dans le paysage, est venu spécialement avec son équipe dans les locaux de Surfrider Foundation Europe, à Biarritz, en juin dernier, pour réaliser deux performances artistiques sur fond de déchets. Artiste engagé, Liu Bolin, motivé par le travail de SFE, a décidé de cette action pour sensibiliser le plus grand nombre à la problématique des déchets plastiques. Aujourd’hui les différentes gyres de plastique tournoyant sur des kilomètres carrés dans les différents océans représentent ce qu’on appelle désormais le «septième continent». La densité de microplastique y est parfois plus importante que celle du plancton. La prise de conscience commence à se faire. Malheureusement la demande de plastique ne cesse d’augmenter, pratiquement deux fois plus vite que PIB mondial. En 2016, la production d’éthylène servant à celle du plastique a été de 147 millions de tonnes.

Lire la suite

Une nouvelle maquette du Journal

Une nouvelle maquette du Journal

    Pour ce numéro d’été,  Surfer’s Journal fait l’objet d’une nouvelle maquette, innovante par son graphisme esthétique épuré, changeant un peu les codes établis. Un parti pris rapprochant plus la revue du beau livre, tout en gardant la dynamique qui fait le rythme et l’attrait d’un magazine. Dans son principe rédactionnel, Surfer’s Journal reste fidèle à ce qui le guide depuis sa naissance il y a plus vingt ans, l’éclectisme des articles reflétant la vitalité de son approche journalistique et de la culture surf. Entre temps cependant, les modes de lecture ont changé, Internet virtualisant l’information à la vitesse de l’instant. Mais on apprend aussi de la science que c’est par l’émotion que notre mémoire se forme et qu’ainsi nous nous construisons comme nous sommes. Si Surfer’s Journal a la capacité de vous émouvoir par ses articles comme par son «objet papier», alors nous sommes dans notre mission. Pour accomplir

Lire la suite

Surfer’s Journal 121, l’esthétisme change…

Surfer's Journal 121, l'esthétisme change...

Le Surfer’s Journal 121 est en kiosques. Nouvelle mise en page (à vous d’apprécier…), avec  au sommaire de ce numéro : – Rencontre avec Lisa Andersen (4 fois championne du monde) et son appétit de surfer qui la dévore toujours autant. – Le portfolio de Jon Foster, photographe du La Jolla (Calif.) des années 1970. – L’histoire et le devenir de Cloud Nine, le spot qui a fait découvrir les Philippines. – Portfolio d’un photographe qui monte, Corey Wilson. – Un pionnier du surf-art, Mike Dormer, et sa mascotte BD 70’s/80’s, Hot Curl. – Dakar, marche dans la ville pour aller surfer. Atmosphère citadine à l’africaine. – L’artiste surfeur marseillais, Lionel Scoccimaro. – 60 ans de surf, extraits d’exposition à Biarritz. – Jonathan Paarman, surfeur des 70’s sud-africain au style puissant, devenu constructeur de multicoques. – Au nord du soleil, hibernation durant 9 mois de deux surfeurs norvégiens pour surfer et

Lire la suite

A propos

Surfer’s Journal offre tous les deux mois une source incontournable de plaisir de lecture et de découvertes. Une revue qu’on conserve et collectionne.

 

Recevez notre lettre d'information
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.